Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2008.12.15

Canada, beau gros jardin vert...

Encore récemment j'entendais un conférencier de l'agroalimentaire nous dire qu'à l'étranger, le Canada est vu comme "un beau grand jardin vert". Comment le plus gros pollueur mondial par habitant peut être précédé d'une telle réputation est une aberration qui m'échappe. Faut dire qu'on a des beaux diplomates à l'étranger.

Ed Stelmach est récemment revenu d'Europe, où il est allé faire la promotion des énergies vertes. Par énergie verte, il entend l'exploitation des sables bitumineux. Auto-proclamée world environmental leader, l'Alberta s'est récemment lancée en croisade pour refaire sa réputation. Une croisade de 25 M $, et qui envoie comme émissaire nul autre que leur premier ministre Ed Stelmach. Leur chef d'état est un relationniste pour l'industrie pétrolière. Faut croire qu'à force de creuser le sol, on finit par se retrouver pas mal bas...

« The Alberta government is ramping up its effort, too. This week it was revealed the province will spend $25 million over three years on an advertising and marketing campaign to boost the Alberta "brand."
Stelmach vowed he won't let environmentalists hijack public perception of the province's oil. »

http://www.canada.com/vancouversun/news/story.html?id=a8205b8c-c669-4712-8524-e1aa24cb2163&k=86213
http://www.premier.alberta.ca/news/news-2008-Nov-05-Europe_Mission.cfm

Un autre diplomate canadien pour faire notre fierté: Jim Prentice, nouveau ministre Canadien de l'environnement, qui est allé rassurer le monde sur le leadership du Canada dans la lutte aux GES à la convention annuelle de l'ONU sur les changements climatiques. « The fight against global warming will remain a priority for the Conservative government as it grapples with the global economic crisis, Environment Minister Jim Prentice said yesterday. » Faut noter le choix de mot: will "remain" a priority. La lutte aux changements climatiques demeure aussi prioritaire pour le gouvernement conservateur, voilà qui me rassure.

Les délégués auront beau prétendre ne pas faire d'obstruction, l'attitude du Canada a soulevé l'indignation des diplomates du monde entier à Poznan. Le plus meilleur pays au monde a même réussi à détrôner les USA comme récipiendaire du Prix Fossile #1, discerné par un groupe de surveillance des pourparlers sur le climat.

« Le Canada a notamment bloqué jeudi l'inclusion d'une mention des droits des nations autochtones dans le dossier sur la protection des forêts malgré un important consensus international.»

http://www.thestar.com/News/Canada/article/553266
http://www.ledevoir.com/2008/12/13/223166.html

Les commentaires sont fermés.