Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2009.11.06

Canada: il est temps de mettre de l'argent sur la table

Subject: Canada: il est temps de mettre de l'argent sur la table
Date: Fri, 6 Nov 2009 09:39:10 -0500
From: Paul Hilder - Avaaz.org <avaaz@avaaz.org>

Chers amis,

Les ministres des finances du G20 se réunissent ce week-end -- envoyez un message à votre ministre maintenant pour les appeler à remettre le changement climatique à l'agenda de la réunion:

Envoyez un message!

Cliquez ici pour envoyer un message


Nous sommes à moins de cinq semaines du sommet de Copenhague, notre dernière chance pour obtenir un accord crucial contre les changements climatiques. Ce samedi, les ministres des finances des 20 plus grandes économies du monde se réunissent en Ecosse -- et votre ministre des finances en fait partie.

Les pays en développement ne participeront pas à un accord sur le climat si les pays riches, qui sont à l'origine de la crise climatique, n'acceptent pas de payer pour la résoudre. Le prix à payer pour obtenir un accord mondial juste, ambitieux et contraignant, s'élève à 150 milliards de dollars par an pour aider les pays les plus pauvres à financer l'adaptation aux changements climatiques et à réduire leurs émissions. Mais les pays riches ne se sont engagés jusqu'à présent que sur une fraction de ce montant -- et on nous annonce que ce n'est même pas à l'agenda du sommet des ministres des finances du G20!

Il y a urgence -- le sommet de Copenhague risque de se conclure sur un échec et sans plan de financement. Envoyons à nos ministres des finances un flot de messages ininterrompu dans les prochaines 24 heures pour leur demander de remettre le financement climatique à l'agenda, avant qu'il ne soit trop tard: cliquez sur ce lien pour agir:

http://www.avaaz.org/fr/climate_finance_emergency

Les idées ne manquent pour lever les fonds nécessaires de manière audacieuse et efficace – par exemple, l'instauration de taxes sur les carburants des transports aériens et maritimes (jusqu'ici totalement exonérés) ou sur la spéculation financière pourrait permettre de récolter des dizaines de milliards par taxe.

Le mois dernier, nous avons ciblé l'Union Européenne à travers des encarts dans la presse et des pétitions et l'Europe a fait un premier pas en commençant à mettre de l'argent sur la table. Mais elle devra augmenter son offre et les autres pays riches devront emboîter le pas. 150 milliards de dollars par an d'ici à 2020 sont nécessaires pour mettre le cap vers un développement peu consommateur en carbone et investir dans une économie verte. Nous pouvons encore le faire, mais il faudra faire émerger une réelle volonté politique.

Nous avons donc ici un rôle à jouer. Aux côtés de centaines de milliers de citoyens dans chaque pays du G20, appelons nos ministres des finances à agir en décideurs responsables et non pas en ennemis du climat. Demandez-leur d'adopter un plan de financement climatique en cliquant ici:

http://www.avaaz.org/fr/climate_finance_emergency

Avec espoir et détermination,

Paul, Taren, Graziela, Iain, Milena, Pascal, Ricken, Sam, Julius, Ben et toute l'équipe d'Avaaz




Vous voulez soutenir Avaaz? Nous sommes totalement financés par vos dons et nous ne recevons aucun financement de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible. Donnez ici.


A PROPOS D'AVAAZ

Avaaz.org est une organisation non gouvernementale indépendante à but non lucratif, qui mène des campagnes mondiales pour faire en sorte que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. (Avaaz signifie "voix" dans de nombreuses langues). Avaaz ne reçoit aucun financement d'aucun gouvernement ou entreprise. L'équipe d'Avaaz est basée à Londres, New-York, Paris, Boston, Genève, Buenos Aires et Rio de Janeiro. +1 888 922 8229

13:41 Publié dans Climat | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.