Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2010.01.11

Verts vs altermondialistes

On a eu droit à un torchon de greenbashing vraiment insultant dans le devoir d'aujourd'hui:
"Les verts fossoyeurs de l'altermondialisme" par Denis Blondin

En voici un extrait:
"les Partis verts n'ont qu'un seul et unique programme: c'est la verdure. Comme les questions sociales, économiques et politiques sont trop compliquées, ils évitent de s'en mêler pour ne pas perdre de votes. Le pire, c'est qu'ils ont l'impression d'être bien partis, sous prétexte qu'ils recueillent un pourcentage croissant de votes parmi les mécontents des vieux partis. En fait, ils réussissent surtout à freiner l'essor des véritables partis alternatifs."

Cette affirmation fallacieuse ne fait que trahir son ignorance crasse des programmes des partis verts, qui se battent depuis toujours contre ce préjugé. J'imagine que, à l'instar des journalistes à l'origine de ce mème, M. Blondin ne connait des partis verts que le nom. Quand on porte des accusations aussi lourdes sur des mouvements sociaux, il ne suffit pas de répéter le folklore populaire, on a un devoir d'être renseigné un minimum.

Au contraire, de ce que prétend ce monsieur, les partis Verts offrent des plateformes politiques très complètes, proposant des solutions réfléchies dans les domaines de la lutte contre la pauvreté, du développement international, de la démocratie, de l'éducation et de la santé, de l'économie et de la fiscalité. Ce sont des véritables partis alternatifs: contrairement aux partis de gauches (ceux que M. Blondin considère commes les vrais partis alternatifs, j'imagine), ils sont pragmatiques et non pas aveuglés par une idéologie, et c'est pourquoi plusieurs ne se réclament ni de la gauche ni de la droite. Ce qu'ils veulent, c'est obtenir du changement. Les partis verts sont généralement fortement préoccupés par les questions de justice sociale, d'égalité des sexes, de non-violence et de liberté civile, généralement aussi associées à l'altermondialisme.

Ces accusations malhonnêtes ne font que perpétuer le mythe inventé par les médias comme quoi les partis verts ne se préoccuperaient que d'environnement. Renseignez-vous sur ces partis, et vous verrez qu'il n'en est rien.

Les commentaires sont fermés.