Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2011.01.13

l'écophobie expliquée

Voir mon ancien post sur l'écophobie

Être responsable est un besoin de la nature humaine parce que cet état nous permet d'être sujets de plein droit et de nous actualiser comme être humains. Le fait que nous nous sachions responsables de nos actes joue un rôle fondamental dans notre fonctionnement psychique en venant renforcer ou affaiblir notre image de nous-mêmes, c'est-à-dire notre ego. Notre ego a besoin de responsabilité pour s'affirmer, c'est  pourquoi son réflexe sera de la rejetter si elle vient l'humilier de quelque manière que ce soit.
Ne pas consentir à ses obligations équivaut à ne pas consentir à la loi de la gravité. Nous serions alors condamnés à l'échec dans toutes nos tentatives de fonder une culture proprement humaine, comme dans celle de nous libérer de l'attraction terrestre. Notre époque n'aime pas beaucoup le mot "obligation". On lui donne très souvent une connotation péjorative. Il évoque, à notre esprit, la contrainte, alors que toute notre civilisation exalte la liberté, une liberté où le relativisme des valeurs personnelles fait obstacle au consensus social et à toute direction collective.

 

 

Tiré du podcast:

Par 4 chemins - La nature et la vie 2010.12.11

Responsabilité, liberté et création du monde : Réflexions pour une éthique contemporaine. Christian Lamontagne. Éd. Liber « Ce livre s'interroge sur ce que signifie être responsable. Non pas de manière abstraite, mais sous l'angle du rapport intime que chacun de nous entretient avec les autres et avec le monde. C'est une sorte de méditation où toute expérience, toute situation et tout phénomène sont considérés sous l'angle de la responsabilité. »

 

2011.01.10

Des feux de circulation informatifs

09:58 Publié dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : transports | |  Facebook

What you need to know about shale gas production

Une autre excellente présentation sur l'impact de l'exploitation des gaz de shale:

What you need to know about natural gas production. Theo         Colborn, Ph.D.

2011.01.08

Gaz de shale: les problèmes du drilling et de la fracturation

Une excellente présentation du chimiste Ron Bishop sur le drilling et la fracturation hydraulique, des processus nécessaires à l'exploitation des gaz de shale.

2011.01.07

Reportage radio sur le gaz de shale

Voici une série de reportage très intéressants de l'émission de RadioCan, les Années Lumières, sur l'exploitation des gaz de shale. Plusieurs invités experts pertinents; une approche scientifique et objective.

 

Dans la même veine, il faut entendre Michel Pépin et Josée Boileau sur les liens étroits entre le PLQ et l'industrie:

Voici la liste des noms qu'ils mentionnent au début:

  • Stéphane Gosselin, passé en une fin de semaine de directeur de cabinet du ministre du développement économique à directeur général de l'Association pétrolière et gazière;
  • Martin Daraîche, ancien adjoint de la ministre des ressources naturelles, fait maintenant des relations publiques pour l'APGQ
  • Lisa Lavoie, anciennement directrice adjointe au ministère de l'environnement, travaille maintenant sur les gaz de schiste chez National
  • Daniel Bernier directeur de cabinet du ministre du Tourisme, qui fait maintenant du PR pour Talisman
  • Raymond Savoie ancien ministre Libéral, au conseil exécutif de l'APGQ
  • André Ryan avocat de Jean Charest, a préparé l'incorporation de l'APGQ
  • un autre ancien libéral pas encore nommé au moment de l'émission

Par ailleurs, cet article du Devoir rapportait:

  • François Pilote, ancien conseiller et son organisateur politique de JC, fait maintenant du lobbying pour l'APGQ;
  • Sylvie Paradis, ancienne membre du cabinet de Charest et consultante pour le PLQ, vice-présidente de la direction de GVM, travaille maintenant auprès de François Pilote

Un article nommant les mêmes noms a paru dans notre journal national de propagande patronale.

Comme ça, deux quotes de Natalie Normandeau:

  • "Notre gouvernement a une prétention, l'ambition profonde qu'il est possible pour notre société de créer de la richesse"
  • "Je ne vais pas perdre mon temps avec les Greenpeace de ce monde"
  • "...les gens se demandent si on cause un préjudice aux nappes phréatiques lorsqu'on fait un forage. La réponse est non. Est-ce que les substances auxquelles on a recours pour forer sont polluantes? La réponse est non." (Le Devoir)
  • le gouvernement a «la responsabilité» de «mettre en valeur un pareil potentiel» (Le Devoir)

2011.01.06

TED: Barry Schwartz on practical wisdom

14:28 Publié dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ted, sagesse | |  Facebook